The KingFishers

& the maximus poems

TheKingFishers

musique expérimentale
(du underworld) et des enfers, du kingfisher à la terre brune rouge, nous saisissons une phrase, un mot, un paragraphe, naissent des chants, un voyage mélodique, un temblor.

L’urgence de vivre, évidente, il est temps du retour aux choses brutes, au matin, à la marée, maîtres de nous-mêmes (Maximus to himself June 1964).

Dorothée Munyaneza (voix, chants), Alain Mahé (machines, cailloux), Jean-François Pauvros (guitares), nous composons, nous improvisons, nous voici, puissants au sein des Maximus Poems de Charles Olson.

Représentations passées
Les rencontres Sons de plateaux #5 (coprod grim / montévidéo) à Marseille ; festival Farniente à Saint-Nazaire (44) ; Lâcher d’artistes à Rennes (35) ; Bruxelles (Bel)